Voici pourquoi il faut investir en bourse

Voici pourquoi il faut investir en bourse

Beaucoup de gens ont des a priori qui les rendent réticent d’investir en bourse.
Dans cet article, nous voyons pourquoi ces idées reçues n’ont pas lieu d’être


Bienvenue !

Vous souhaitez investir en bourse mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous avez atterris au bon endroit.

Cette série d’articles a pour objectif de démystifier le monde de la bourse et de vous donner les clés pour réaliser sereinement vos premiers investissements.

Aujourd’hui, nous commençons par le commencement : Les raisons qui poussent les gens à bouder la bourse. Pourquoi est-ce qu’une grande majorité de nos compatriotes refuse d’investir en bourse ?

Il s’avère que cela est due à de nombreuses idées reçues qui mène à un refus net de participer au système boursier.

A vrai dire, certaines sont tout à fait valides : les patrons voyous qui bénéficient de parachutes dorés quand bien même leurs performances ne les justifient pas ; les banquiers qui touchent des bonus faramineux alors qu’ils ont causé un krach mondial ; les entreprises qui pratiquent le licenciement boursier…les raisons ne manquent pas de dénoncer les travers du système capitaliste financier mondial.

Cela dit, la bourse est également un système qui peut profiter à tous : Le tout est de savoir s’en servir. Pour ce faire, il faut se débarrasser des idées reçues.

La première partie de cette série d’articles est consacrée à la réfutation des idées reçues qui découragent les investisseurs potentiels de se lancer.

Idée reçue n°1 : La bourse, c’est trop compliqué pour moi

Je l’avoue, les financiers utilisent un jargon au premier abord intimidant : tracker, puts, EBITDA, spread, price to earnings ratio… Autant de termes qui nous rappellent le sketch “Les langages hermétiques” des Inconnus et qui nous font croire que la bourse est réservée aux experts.

Détrompez-vous : la majorité de ces termes sont réservés aux analystes pointus qui font de la bourse leur métier. Un particulier qui souhaite investir en bourse n’a guère besoin de maîtriser le vaste lexique spécialisé des grands financiers. En réalité, vous n’aurez besoin de connaître qu’une douzaine de termes clés. Ensuite, votre curiosité personnelle ainsi que votre profil d’investisseur détermineront si vous devez en apprendre plus.

Idée reçue n°2 : La bourse, c’est de la spéculation

En bourse, il existe deux types d’acteurs : le spéculateur et l’investisseur. Le spéculateur, plus connu sous le nom de trader, prend des risques énormes en pariant sur le très court terme, tandis que l’investisseur minimise ses risques en pariant sur le très long-terme.

Nous verrons par la suite comment minimiser vos risques mais sachez que sur le très long terme, les investisseurs avisés perdent rarement de l’argent. Par contre, l’écrasante majorité des spéculateurs se font plumer comme des poulets KFC.

A vous de choisir votre camp.

Idée reçue n°3 : – La bourse, ça fait perdre de l’argent

Un sondage réalisée pour Les Echos a révélé que moins d’un français sur cinq se dit prêt à investir en bourse. La raison invoquée : La peur de perdre de l’argent. La principale idée reçue est les ‘petites gens’ se font toujours plumer.

Selon le sondage, “7 Français sur 10 ne pensent pas que placer son épargne en Bourse offre de meilleures opportunités de rendement” qu’un compte épargne.

Cette croyance est-elle justifiée ? Les chiffres valident-ils cette analyse ? Nous le verrons tout à l’heure.

Idée reçue n°4 : La bourse, c’est pour les riches

Il est vrai que les riches gagnent plus d’argent en bourse que les gens ‘normaux’: Un rendement de 10% sur 1000€ ne représente que 100€ tandis que sur 1.000.000€, cela représentera 100.000€…

Bien qu’un riche gagne plus d’argent qu’une personne ‘normale’, cela ne veut pas dire que vous ne gagnerez pas d’argent.

Ce principe est valable pour tous les investissements : Un riche qui achète une plus grosse maison que la votre dans un meilleur quartier que vous aura également un retour sur investissement plus important lorsqu’il vendra, mais cela ne signifie absolumet pas que votre maison perde en valeur! Vous réaliserez aussi une plus-value lors de la vente, mais elle sera moindre que la sienne. Est-ce une raison pour ne pas investir dans l’immobilier ?

Idée reçue n°5 : L’épargne, ça rapporte plus que la bourse

Les Français n’investissent pas en bourse car ils pensent que le rendement n’est pas supérieur aux produits d’épargne traditionnels.

Voici les placements préférés des Français:

  • Le compte courant : La banque de France estime que 40% des placements végètent sur les compte-courant. C’est de très loin la solution ‘épargne’ préférée des Français. Le souci, c’est que garder son argent sur un compte courant ne vous rapporte rien, donc ce n’est pas un placement à proprement parler. En réalité, avec l’inflation, votre argent perd en valeur.
  • Le Livret A : Il représente 30%-35% des placements réalisés par les Français. Cela est d’autant plus surprenant qu’en février 2020, le taux d’intérêt était de seulement 0,75%, soit inférieur à l’inflation, qui était de 1,1% en 2019. Cela signifie qu’en plaçant votre épargne sur un Livret A, votre argent perd 0,35% de sa valeur en un an. Pire encore, le taux du Livret A est prévu de baisser à 0,52% en 2020, alors que l’inflation estimée sera de 1,2%. Cette année, votre argent perdra donc 0,68% de sa valeur.
  • L’assurance-vie : Il représente entre 20%-25% des placements réalisés par les Français. Avec un rendement compris entre 0,90% et 3,00%, cela représente un meilleur placement que le Livret A. Le souci, c’est que l’assurance-vie est un placement à très long terme dont les fonds ne peuvent pas être retirés librement.

Ainsi, le produit d’épargne préféré des Français le plus comparable à la bourse est le Livret A.

Nous analyserons donc le rendement du Livret A depuis 1987. Ensuite, nous le comparerons avec le rendement d’un investissement en bourse sur la même période.

Idée reçue n°6 – Le Livret A, c’est rentable

Le site france-inflation.com propose une calculatrice des intérêts générés par le Livret A depuis 1900.

Nous prenons donc l’exemple d’un placement de 1.000€ déposés sur un Livret A la première quinzaine du mois de janvier 1987 et retirée du compte la deuxième quinzaine du mois de décembre 2019.

La calculatrice nous indique que le taux de rendement moyen est de 2,34% par an, ce qui, en 2019, donnerait un capital acquis de 2.467€.

Idée reçue n°7 : La bourse, c’est pas rentable

Analysons maintenant le rendement de la même somme placée en bourse sur la même période. Le placement boursier français équivalent au Livret A est un tracker nommé Lyxor ETF CAC 40.

Sans rentrer dans des détails trop technique pour l’instant, un tracker est un produit financier qui réplique la performance d’un indice. Le Lyxor ETF CAC 40 est donc un tracker qui réplique la performance du CAC 40.

Le site epargnant30.fr résume parfaitement le rendement de ce produit financier : Sur la période 1987-2019, “étant donné que l’inflation a été de 1,7% par an sur cette période, la performance du CAC 40 sans dividende et net d’inflation a été de 3,5% par an et de 6,8% par an dividende compris. La bourse française a eu une performance de pratiquement 10% par an depuis 30 ans (brut d’inflation). 1000 euros investis en 1987 sont devenus 13 000 euros 30 ans plus tard (brut d’inflation, encore une fois)“.

RÉSUMONS : Sur la période 1987-2019, un placement en bourse avec réinvestissement des dividendes perçues vous aurez rapporté 10.533€ de plus que votre placement sur le Livret A.

Incroyable !

J’espère que les brefs arguments apportés ci-dessus vous ont quelque peu rassurés.

Résumons-les :

  • La bourse, ce n’est pas compliqué
  • La bourse n’est pas réservée aux riches
  • L’épargne ne rapporte pas plus que la bourse
  • En somme, à long-terme, la bourse est rentable et peu risqué.

Pour ceux qui douteraient encore de l’intérêt de placer son épargne en bourse, voici un tableau publié par Le Revenu qui compare les rendements de différents placements sur la période 1988-2018.

source

Dites moi dans les commentaires si certains aspects vous paraissent encore confus et je tâcherai de les éclaircir. Par ailleurs, ne vous attardez pas trop sur les termes techniques, nous y reviendrons dans les articles à venir.

Maintenant que nous avons démystifié les principaux arguments contre bourse, nous pouvons passer à la deuxième étape de la présentation : Comment fonctionne la bourse ?

A très bientôt les amis !


AIMEZ cette article si vous l’avez aimé.
SUIVEZ-MOI pour être informé de mes futures publications.
COMMENTEZ pour débuter une conversation.


Clause de non-responsabilité : Je ne suis pas un conseiller financier et ceci ne sont pas des conseils financiers. Effectuez vos propre recherches avant d’investir dans un actif.


Recevez nos actualités directement dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité

Tim Bandou

Tim Bandou

2 commentaires sur “Voici pourquoi il faut investir en bourse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.