5 erreurs de trading de débutant à éviter

5 erreurs de trading de débutant à éviter

Les erreurs de trading les plus fréquentes
et comment éviter de les commettre.


Les réseaux sociaux abondent de publicités de formations trading qui promettent d’importants retours sur investissement.

Contrairement aux promesses faites dans ces publicités, le trading est une activité risquée qui requiert énormément d’analyse, de gestion du risque et de maîtrise des émotions. La simple vérité est que la grande majorité des gens n’a pas le contrôle de soi nécessaire au bon exercice de cette activité.

Le souci, c’est que beaucoup de formateurs vous mentent : Ils ne font pas fortune en bourse mais en vous vendant des formations au prix fort. Une fois inscrit, beaucoup d’élèves sont déçus du contenu des formations car ils se rendent compte qu’ils auraient pu trouver les mêmes informations gratuitement sur internet.

Toutefois, ce n’est pas parce que des faux gurus spamment le web qu’il faut renoncer au trading. En y mettant de l’huile de coude et de la bonne volonté, vous pouvez tout à fait générer des bénéfices en tradant.

Voici quelques règles à respecter afin d’éviter les erreurs de trading de débutants.


1 – Trader seulement ce que vous êtes prêt à perdre

La première des 5 erreurs de trading de débutant consiste à risquer trop de capital.

Ce qu’il ne faut pas faire : Beaucoup de débutants se lancent dans le trading en pariant toute leur épargne. Ils virent les 5000€ qu’ils ont de côté sur un compte titre et achètent des actions à coup de 500€ ou 1000€ à la fois. Ceci est une erreur gravissime car il suffit de quelques mauvais coups pour que leur capital commence à fondre comme neige au soleil. Au bout de quelques grosses pertes, ces traders en herbe sont dégoûtés d’avoir tout risqué si vite et se retirent du marché pour toujours.

Ce qu’il faut faire : Peu importe la somme que vous avez de côté, vous devriez en investir 80% dans un placement à très long terme, tel qu’un ETF. Ensuite, vous gardez 10% en cash pour racheter des parts de cet ETF en cas de baisse du marché. Vous pouvez faire du trading avec les 10% qui restent. Ainsi, si vous perdez ce capital suite à une série de mauvais trades, vous aurez toujours 80% sécurisés dans un ETF et 10% de cash à réinvestir plus tard. En somme, tradez uniquement avec ce que vous pouvez vous permettre de perdre.


2 – Faites vos propres analyses

La deuxième des 5 erreurs de trading consiste à ne pas faire de recherches.

Ce qu’il ne faut pas faire : Suivre aveuglement les recommandations que vous lisez sur internet. Il existe de nombreux forums où de parfaits inconnus dont vous ignorez les intentions vantent les bienfaits d’actions dont vous ne connaissez rien. La grande mode est de promouvoir d’obscures compagnies à faible capitalisation boursière qui seraient sur le point d’exploser. Parfois, les actions de ces compagnies ont déjà augmenté de 25%-50% en très peu de temps et vous avez peur de rater une si belle opportunité.

Vous paniquez, de peur de passer à côté du coup du siècle, et vous acheter des actions en espérant ne pas rater le train. Sauf que voilà, à peine vous investissez que l’action commence a chuter ! Vous attendez, dans l’espoir que l’actions remontre, mais elle continue de baisser. Votre transpiration est intense et vous ne savez plus quoi faire. Vous rachetez d’autres actions en espérant faire baisser votre coût de revient afin de revenir dans le vert dès que l’action commence à remonter.

Malheureusement, le prix de l’action continue de chuter. Finalement, après de longues heures/journées, vous décidez de vendre, dépité, après avoir perdu 500€ sur votre investissement initial de 800€. En relisant les forums où vous avez eu vent de ce super coup, vous découvrez que de nombreuses personnes sont dans le même cas et que vous avez été victime d’un “pump and dump scheme“. Un pump and dump est une manipulation boursière très courante qui consiste à faire le buzz autour d’une compagnie afin d’encourager les gens à acheter ses actions, afin que les gros porteurs vendent les leurs lorsque le prix a bien augmenté. Lorsque les gros porteurs vendent, le prix de l’action baisse subitement et provoque une vague de panique, qui pousse tous les investisseurs à vendre. Conclusion : Le prix de l’action s’effondre et vous perdez gros.

Ce qu’il faut faire : Faite abstraction de ce que vous lisez sur Twitter, Yahoo Finance, Boursorama et autres plateformes bruyantes. Prenez l’habitude de faire vos propres analyses techniques afin d’identifier les tendances d’une action, comme ses niveaux de support et de résistance ou encore les indicateurs qui évaluent si l’action est sur-achetée ou sur-vendue. Prenez aussi le temps de faire des recherches fondamentales sur les éléments financiers de l’entreprise ou encore les événements ou annonces qui pourraient faire bouger le prix de ses actions.

Par exemple, beaucoup de traders achètent la rumeur et vendent l’annonce, une stratégie qui consiste à acheter l’action d’une compagnie qui fait l’objet d’une rumeur de rachat ou qui est supposée afficher d’excellents résultats semestriels. Dans ce cas de figure, le prix de l’action tend à s’apprécier car beaucoup d’investisseurs prévoient un bel avenir à cette société. Le jour de l’annonce, ceux qui ont acheté l’action au début des rumeurs revendent leurs parts afin de prendre leurs profits. Bien entendu, cette stratégie requièrent d’importantes recherches et beaucoup de patience, mais au moins vous saurez pourquoi vous décidez d’acheter cette action. Vous devez tester plusieurs stratégies différentes afin de voir laquelle fonctionne le mieux pour vous. Je vous garantie que vous obtiendrez de bien meilleurs résultats que si vous écoutez aveuglement les recommandations d’inconnus sur les forums.


3 – Savoir quand vendre avant d’avoir acheté

La troisième des 5 erreurs de trading consiste à acheter sans savoir quand vendre.

Ce qu’il ne faut pas faire : Après avoir effectué vos recherches, vous identifiez une belle opportunité et vous décidez d’achetez des actions. Comme prévu, le prix de l’action augmente et votre compte affiche un petit profit. C’est là que le doute s’installe : Vous ne savez pas si vous devez vendre tout de suite ou plus tard. Après tout, vous êtes à +50€ mais cela vous parait peu, surtout après avoir passé 2 heures et demie à faire des recherches.

Vous devenez gourmand et voulez 75€ de profit. 20 minutes plus tard, cet objectif est atteint et votre compte affiche 90€ de profits. Encore une fois, vous devenez gourmand et voulez franchir la barre des 100€. Vous décidez d’attendre un quart d’heure avant de vendre. Pas de chance : Le prix de l’action commence à chuter et les ordres de vente que vous passez ne se déclenchent pas ; finalement, après cinq minutes de panique totale, vous vendez à +20€ de bénéfices. En fin de compte, vous regrettez de ne pas avoir vendu plus tôt et le gain initial de 50€ vous parait pas si mal.

Ce qu’il faut faire : Avant même d’entrer dans un trade, il faut que vous déterminiez quand vous allez vendre, que ce soit pour prendre vos profits ou limiter vos pertes. Ainsi, vous ne paniquerez pas devant votre écran. Vous pourrez trader en toute sérénité car vous aurez un objectif clair à atteindre. Une règle d’or du trading consiste à dire “Personne ne s’est jamais ruiné à prendre un profit” à quoi nous devrions rajouter “Pour ne pas vous ruinez, limitez vos pertes“. Le trader profitable est celui qui sait prendre ses profits, même s’ils sont modestes, et qui sait limiter ses pertes avant qu’elles ne deviennent énormes. N’oubliez pas que votre profit total est égal à la somme de toutes vos transactions. Peu importe de faire un coup de génie si vos dix prochains coups vous font perdre le double.


4 – Maîtriser ses émotions

La quatrième des 5 erreurs de trading consiste à investir selons ses émotions.

Ce qu’il ne faut pas faire : Vous lisez quelques dizaines d’articles d’analyse économique et vous arrivez à la conclusion que les chiffres du chômage seront probablement meilleurs que prévus. Vous pariez donc que le CAC 40 aura une séance haussière et vous placez des ordres en espérant réaliser une plus-value rapide. Vous patientez jusqu’à l’annonce officielle des chiffres du chômage et ils sont en effet meilleurs qu’anticipés. Malheureusement, pour une raison inexplicable, le marché réagit mal à cette annonce et vos actions tombent immédiatement dans le rouge. Fou de rage, votre orgueil vous pousse à conserver vos actions car vous jugez la baisse irrationnelle.

Ce sera un choix qui se révèle coûteux, puisque vous terminez la journée à -5% sur l’ensemble de vos positions. Pas de chance, le pessimisme du marché se prolonge et vous vendez vos positions en fin de semaine à -12%. Vous êtes maintenant à fleur de peau car vous devez réaliser un gain de près de 14% pour rattraper ces pertes, ce qui vous met une forte pression sur les épaules. Cette pression vous empêche d’être lucide et vous pousse à prendre une série de mauvaises décisions qui vous font perdre encore plus d’argent la semaine suivante.

Ce qu’il faut faire : Ne laissez jamais vos émotions déterminer vos décisions. Le marché n’a rien à faire de vos états d’âme et vous punira si vous vous obstinez à aller contre lui. Beaucoup de débutants font l’erreur d’insister à acheter encore plus d’actions pour faire baisser leur coût de revient quand le marché baisse et devinez quoi ? Ils finissent par perdre gros. Ils doivent ensuite renflouer leur compte de trading avec ce qu’il reste de leur épargne afin de rattraper leur retard et éponger leurs pertes.

Pour devenir un trader profitable, vous devez apprendre à faire un état des lieux rationnel d’une situation et faire fi de votre fierté personnelle. Que préférez-vous ? Être profitable en ayant tort ou être ruiné en ayant raison ? Afin de maîtriser vos émotions, faite un état des lieux de votre personnalité. Si vous êtes quelqu’un d’impulsif, développez votre patience. Si vous êtes quelqu’un de fier, apprenez à ravaler votre orgueil. Surtout, retenez bien la leçon : Le marché a toujours raison, même lorsqu’il a tort.


5 – La gestion du risque

Ce qu’il ne faut pas faire : Vous avez fait quelques bons coups et vous vous sentez invincible, comme si tout ce que vous touchez se transforme en or. Les petits gains vous lassent et ne vous procurent plus d’adrénaline, alors vous commencez à miser des sommes de plus en plus importantes sur chaque trade. Au début, cela se passe bien, et vous empochez de belles plus-value. Au bout de quelque temps, vous faite de moins en moins d’analyse technique et de recherches et vous pariez des grosses sommes “au feeling“, car votre arrogance prend le dessus sur votre logique. Vous finissez par parier 50% de vos fonds disponibles sur une action dont vous ne connaissez rien car vous pensez qu’elle va exploser. Malheureusement, l’action s’effondre et vous perdez 30% de votre capital le jour même. Vous repartez quasiment de zéro et votre sentiment d’invincibilité se transforme en dépression.

Ce qu’il faut faire : Vous devez définir une politique de gestion du risque et ne jamais y déroger. Par exemple, certains traders ne risquent pas plus que 2% de leur capital sur un trade, peu importe les potentiels retours d’un investissement donné. D’autres limitent le montant investi dans un trade à une somme d’argent fixe, peu importe le montant total de leur portefeuille. Chacune de ces stratégies comporte des avantages et des inconvénients mais l’important est de retenir que les bons traders mettent en place des stratégies de gestion de portefeuille et s’y tiennent, peu importe le succès qu’ils obtiennent. Ces traders développent une discipline qui leur permet d’être profitable sur le long terme.


Voilà donc les 5 erreurs de trading que commettent de nombreux débutants. J’espère que cet article vous permettra de ne plus les commettre !


Merci d’avoir pris le temps de lire cet article.
LIKEZ le post si vous l’avez apprécié.
SUIVEZ-MOI pour être notifié des futures publications.
Laissez un COMMENTAIRE afin de lancer la discussion.


Tim Bandou

Tim Bandou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.