Bourse : 10 erreurs de débutant à éviter

Bourse : 10 erreurs de débutant à éviter

Dans cet article, nous verrons 10 erreurs de débutant à éviter en bourse.



En bourse, l’euphorie, l’impatience et l’ignorance sont trois erreurs cardinales. C’est pourquoi il faut tout faire pour ne pas les commettre.

Si vous voulez augmenter vos gains et réduire vos pertes, vous devez impérativement avoir le bon état d’esprit et les bons réflexes. 

Le plus vous en savez, le mieux vous vous en sortirez.

Voici 10 erreurs de débutant à éviter en bourse – et comment ne pas les commettre.


1 – Investir avant d’être prêt

Avant d’investir, il faut être prêt financièrement et mentalement.

  • Remboursez toutes vos dettes à intérêts élevés avant d’investir :

Si vous payez un crédit avec 10-15% d’intérêts, vos rendements en bourse seront insuffisant pour combler ce trou. En effet, à très long terme, le rendement annuel moyen du S&P 500 est d’environ 10%.

Le taux d’usure est réglementé. Consultez le site de la Banque de France pour savoir si le taux que vous payez est conforme à la loi.

  • Constituez-vous un fonds d’urgence de 6-12 mois de dépenses mensuelles

Avoir un fonds d’urgence vous permet de ne pas retirer vos investissements pour payer une facture imprévue. Être obligé de vendre vos actifs pour payer une urgence peut compromettre vos objectifs financiers à long terme.

  • Préparez-vous psychologiquement

Investir sur le long terme requiert patience, discipline et un certain sens du sacrifice (gratification différée). Êtes-vous prêt à sacrifier de la gratification immédiate en vue d’avoir une gratification différée plus importante ? Si la réponse est non, vous ne tiendrez pas le rythme et vous n’atteindrez pas vos objectifs.


2 – Avoir des attentes irréalistes

Beaucoup de gens pensent que la bourse permet d’obtenir des gains faramineux rapidement. Malheureusement, cela n’est pas le cas. Construire un patrimoine boursier prend du temps et beaucoup de patience.

  • Il ne faut pas investir de l’argent dont vous aurez besoin dans les 5 prochaines années.

Les marchés peuvent baisser et prendre plusieurs années pour repartir à la hausse. Vous devez avoir des réserves suffisantes pour faire face à vos dépenses courantes. Sinon, vous serez forcé de vendre vos investissements, ce qui repoussera l’atteinte de vos objectifs financiers.

  • Ayez des attentes raisonnables

Le rendement annuel moyen du marché se situe autour de 10%. Certaines années, il peut augmenter ou baisser de 25% ou plus. La volatilité est normale, mais très peu d’actions offrent des rendements de 30% ou plus tous les ans sur le très long terme. Vous réaliserez des jolis coups de temps en temps, mais cela reste rare. Ayez des attentes raisonnables.


3 – Faire confiance aux mauvaises personnes

Les nouveaux investisseurs font trop confiance aux analystes professionnels, aux avis d’anonymes qu’ils lisent sur des forums et aux influenceurs des réseaux sociaux.

N’importe qui peut conseiller une action, mais très peu de personnes dévoilent l’historique de leurs performances à long terme.

De plus, même le meilleur analyste peut donner des mauvaises recommandations.

Enfin, les réseaux sociaux pullulent de faux gourous qui vous promettent d’importants retours sur investissement en suivant leur méthode. Le problème, c’est que leurs formations coutent très chères, souvent plusieurs milliers d’euros. La vérité, c’est que ces gourous gagnent de l’argent en vendant des livres et des formations, pas en investissant en bourse.

Si une affaire est trop belle pour être vrai, c’est qu’elle l’est.


4 – Acheter des produits que vous ne comprenez pas

Vous savez qu’Amazon est le leader de l’e-commerce mondial, qu’elle vend des gadgets comme Alexa et qu’elle développe la livraison par drone.

Mais saviez-vous que Amazon est le leader mondial du cloud computing (informatique en nuage) avec 30% des parts de marché, qu’elle a ouvert et va ouvrir des milliers des magasins d’alimentation sans caisses, qu’elle un leader de la publicité digitale et que sa division scientifique possède des milliers de brevets, dont un pour créer des entrepots volants ?

Saviez-vous aussi que l’e-commerce ne rapporte pas beaucoup, et que ses divisions de cloud computing et de publicité digitale rapportent beaucoup plus d’argent ?

Tout cela pour dire que si vous investissez dans une entreprise, vous devez savoir comment elle gagne son argent, quels sont ses avantages compétitifs et ses risques, sa situation financière (taux d’endettement), et ses perspectives de croissance. En somme, vous devez analyser l’entreprise de manière exhaustive.

N’oubliez pas que certains secteurs, comme le transport ou la vente au détail, sont plus facile à comprendre que d’autres, comme les services financiers et la biotechnologie. Essayer d’investir dans des secteurs et des entreprises que vous comprenez.


5 – Faire trop de trading

La majorité des débutants font trop de trading.

Ils commencent par acheter des actions de compagnies intéressantes mais ils revendent aussitôt qu’ils identifient d’autres compagnies encore plus intéressantes. Puisqu’ils n’ont pas assez de capital pour acheter toutes les actions qui les intéressent, ils font un va-et-vient continue entre différentes actions dès qu’ils pensent que celles qu’ils ont en portefeuille ne s’apprécient pas assez rapidement.

Cela est très mauvais pour quatre raisons :

  • Vous payez des frais de commissions sur chaque transaction.
  • Vous devez payer des taxes sur les plus value lors de chaque opération.
  • Il faut laisser du temps à vos investissements pour croître.
  • Sur le long terme, la majorité des traders perd de l’argent.

Si vous perdez rapidement confiance dans les investissements que vous achetez, posez-vous la question de savoir si vous les avez suffisamment étudiez en amont. Enfin, demandez vous si vous faite de l’investissement ou du trading. Ce n’est pas du tout la même chose.


Nous en sommes déjà à la moitié des erreurs de débutant à éviter en bourse. Prenez un petit moment pour noter les cinq premières sur une feuille, afin de ne pas les oublier.


6 – Acheter des penny stocks

Un penny stock est une action dont le cours est inférieur à $5. Le fait de pouvoir acheter des centaines ou des milliers d’actions pour pas cher est très attirant : Si l’action passe de $1 à $10 vous multipliez votre mise par 10 ! Bien que cela paraisse une super idée, c’est pourtant l’une des pires choses à faire. Pourquoi ?

Ces actions ne valent pas grand-chose parce que les entreprises en question n’ont rien prouvé et ne gagnent pas d’argent. Elles sont aussi très volatiles et très faciles à manipuler par des gens mal intentionnés.

Ces scammeurs achètent les actions puis en font la promotion sur internet (via des blogs, des newsletters, des vidéos youtube, etc) afin d’attirer des acheteurs et faire monter le prix. Une fois que le prix a explosé, ils revendent et laissent les investisseurs avec des grosses pertes. C’est ce qu’on appelle communément un « pump and dump ».

En réalité, une action qui vaut $1 a plus de chance de baisser à $0.50 ou $0.10 que de doubler ou tripler en valeur. A contrario, une action à $150 ou même $300 est (contre-intuitivement) probablement une meilleure affaire et a plus de chance de doubler ou tripler en quelques années, puisque c’est l’action d’une compagnie solide.


7 – Mettre tous ses œufs dans le même panier et ne pas diversifier

Si vous placez tout votre argent dans peu de produits, vous avez moins de marge de manœuvre si quelque chose se passe mal. Par contre, si une ou deux actions doublent en valeur, la valeur de votre portefeuille double ! Mais si ces actions baissent de 40%, votre portefeuille aussi baisse d’autant. Il n’existe pas de montant idéal de produit à avoir en portefeuille, mais en général il est de bon ton d’avoir entre 10 et 20 actions.

De la même manière, il est généralement déconseillé d’avoir que des actions du même secteur d’activité. Si vous avez 20 actions de compagnies pétrolières, il suffit que le cours du pétrole chute pour que votre portefeuille chute également. Au contraire, il vaut mieux diversifier en achetant des actions de secteurs différents, voire même de pays différents.


8 – Ne pas investir dans des ETF

Devenir un investisseur à succès en achetant des actions individuelles qui ont des performances exceptionnelles est très difficile. Cela requiert beaucoup de recherche et la capacité à prendre les bonnes décisions au bon moment. Cela prend également beaucoup de chance. Beaucoup n’ont ni le temps ni l’intérêt de faire cela.

Ainsi, pour la majorité des investisseurs, la meilleure option consiste à investir dans un ETF qui traque la performance d’une grande place boursière ou d’un secteur en particulier. Ainsi, vous obtiendrez le même rendement que « le marché ».

Par exemple :

  • L’ETF S&P 500, qui traque la performance des 500 plus grandes entreprises cotées sur les marchés américains.
  • L’ETF Nasdaq 100 qui traque la performance des 100 plus grosses entreprise s non-financières cotées sur le Nasdaq.
  • L’ETF Vanguard Total World Stock ETF qui traque la performance de quasiment toutes les places boursières mondiales.

Placer tout votre argent dans des ETF est un très bon choix puisque sur le long terme ils ont une meilleure performance que la plupart des mutual funds.

Selon une étude de Standard & Poors publiée en 2018 :

  • Sur une période de 15 ans, 84% des mutual funds américains ont eu des rendements inférieurs au S&P 500.
  • 92% des fonds d’investissement qui détiennent des actions large-cap ont eu des rendemens inférieurs au S&P 500.

9 – Acheter et vendre selon ses émotions

Beaucoup d’investisseurs achètent des produits en fonction d’excitation, d’avarice ou sans faire attention aux fondamentaux de l’entreprise. Cela est très risqué parce que vous n’avez pas fait de recherche approfondie et si quelque chose se passe vous pouvez perdre beaucoup d’argent.

Aussi, de nombreux investisseurs vendent par panique dès que la marché baisse, ou si une de leur action baisse. N’oubliez jamais que la volatilité est indissociable de la bourse et que celle-ci fluctuera toujours. Mais sachez aussi que la bourse est résiliente et fini toujours par remonter (du moins, les marchés US).

S’il y a une baisse, renseignez vous pour savoir pourquoi ? Est-ce à cause d’un événement médiatique trivial ou à cause d’un changement de fondamentaux ? S’il s’agit vraiment d’un problème fondamental, songez à vendre. Sinon, gardez le titre.

Essayez de mettre vos émotions de côté et d’être aussi rationnel que possible.


10 – Ne pas apprendre

Nous terminons avec l’une des plus grandes erreurs de débutant à éviter en bourse : l’ignorance.

Le plus vous en savez, le moins d’erreur vous commettrez, et plus vos stratégies d’investissement seront meilleurs, et plus vos rendements s’amélioreront.

Par exemple, lisez des livres sur les thèmes suivants :

  • Les grands investisseurs : Comment ont-ils fait fortune ? Quelles leçons partagent-ils ?
  • Business : Comment les entreprises réussissent et comment elles échouent
  • Management : Comprendre comment bien driger une entreprise
  • Industries : Perspectives, challenges, leaders, acteurs émergeants, etc.

Enfin, gardez à l’esprit cette citation de Charlie Munger, l’associé historique de Warren Buffet :

« Durant toute ma vie, je ne connais aucune personne sage (sur une variété de sujets) qui ne lisait pas tout le temps – aucune, zéro. Vous seriez surpris par la quantité de lectures que fait Warren – et par la quantité de lecture que je fais aussi. Mes enfants rigolent ; ils pensent que je suis un livre avec deux jambes ».


Voici dont les 10 erreurs de débutant à éviter en bourse. J’espère que cet article vous aidera à ne plus jamais les commettre !


MERCI d’avoir lu cet article.

LIKEZ LE si vous l’avez apprécié.
INSCRIVEZ-VOUS à ma newsletter pour recevoir nos actualités.
COMMENTEZ pour démarrer une discussion.


Recevez nos actualités directement dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité


Clause de non-responsabilité : Les articles publiés sur ce blog sont le résultat de mes propres recherches et ne doivent pas être interprétés comme des conseils d’investissement ou des recommandations financières. Faites toujours vos propres recherches avant d’investir dans un actif. Au besoin, consultez un conseiller financier professionnel.

Tim Bandou

Tim Bandou

Un commentaire sur “Bourse : 10 erreurs de débutant à éviter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Abonne-toi à ma newsletter

Holler Box