Voici pourquoi la bourse augmente toujours.

Voici pourquoi la bourse augmente toujours.

Dans cet article, nous allons voir pourquoi la bourse augmente toujours.



En bourse, « Le marché augmente toujours » est une phrase qu’on entend souvent.

Est-ce vraiment le cas ? En fait, cela dépend de quel marché on parle.

Le S&P 500 a augmenté de + 900% depuis 1990. Le DAX allemand et le Hang Seng Hongkongais ont augmenté de plus de 800% depuis 1990.

En contraste, l’IBEX 35 (marché espagnol) est encore plus bas aujourd’hui qu’il ne l’était en 2002. Le Nikkei japonais et le CAC 40 français viennent tout juste de dépasser leurs all time high. Incroyable mais vrai : Leur niveau est resté inférieur au all time high pendant près de 20 ans !

Donc, pour commencer, on ne peut pas dire que « le » marché augmente toujours. Mais on peut dire que certains marchés augmentent régulièrement depuis longtemps.

En réalité, quand les gens parlent du « marché », ils font généralement référence au S&P 500. En effet, celui-ci domine sans partage la finance mondiale.

Pour vous donner une idée de la domination des marchés américains : Au 31 décembre 2020, la capitalisation boursière du S&P 500 atteint $32 mille milliards. En comparaison, le GDP mondial est de $83 mille milliards. Ainsi, la capitalisation boursière des marchés US représente 38% de l’économie mondiale !

Alors comment expliquer que les marchés américains augmentent sans cesse depuis aussi longtemps ? Voici 4 raisons.


1. La bourse reflète l’économie

En général, la bourse reflète les conditions économiques d’une économie : Si l’économie croît, la production augmente et les entreprises augmentent leurs bénéfices. Des profits élevés rendent les actions plus attirantes car les entreprises pourront verser plus de dividendes aux actionnaires. Si une économie entre en récession, les marchés baissent car cela impliquera moins de bénéfices donc moins de dividendes et même des risques de banqueroute.

C’est très intuitif et facile à comprendre : l’augmentation du PIB (la valeur totale des biens et services produits) entraine une hausse de la bourse.

a – L’augmentation du PIB mondial

De ce point de vue, le PIB mondial augmente de depuis la nuit des temps. Depuis 2000, il a plus que doublé, passant de $30 mille milliards à plus de $80 mille milliards. En tant que première puissance économique mondiale, les USA capturent une grande partie de cette valeur.

En effet, bien que les USA ne possèdent que 4% de la population mondiale, ils représentent 25% du PIB mondial). Il en découle naturellement que les entreprises américaines dominent la plupart des secteurs et industries mondiales.

Le S&P Broad Market Index regroupe plus de 11 mille entreprises présentes sur 50 marchés développés et émergeants et traque 99% des capitalisations boursières de chaque marché. Dans cet index, on remarque que les entreprises domiciliées aux USA dominent les secteurs d’activité. Elles représentent :

  • 73% du secteur de la technologie
  • 65% du secteur de la santé
  • 51% du secteur de l’immobilier
  • 44% du secteur de l’énergie
  • 44% du secteur de la finance

Au vu de ces chiffres, il est normal que le S&P 500, l’index qui regroupe les 500 plus grosses entreprises américaines cotées aux USA, capte la majorité des gains de l’économie mondiale.

Le PIB augmente. Très bien. Mais comment expliquer son augmentation continue ?

Voyons deux factures : la croissance de la population et le progrès  technique.


2. La croissance de la population mondiale

Depuis 1950, la population mondiale a presque triplée, passant de 2.5 milliards à plus de 7 milliards. Selon les experts, cette hausse va perdurer : Le scénario moyen de l’ONU estime que la population mondiale atteindra 9 milliards en 2050 et 11 milliards en 2100. Plus d’habitants signifie plus de besoins à satisfaire, ce qui va entrainer une augmentation de la production dans tous les secteurs et, nous l’espérons, une amélioration des conditions de vie de ces personnes.

Afin de répondre à ce surplus de demande, les entreprises doivent trouver un moyen de produire plus, plus rapidement, et pour moins cher. C’est alors que le deuxième facteur de croissance entre en jeu : le progrès technique.


3. Le progrès technique

Les entreprises et les gouvernements investissent dans la R&D (recherche et développement) afin de développer des nouveaux procédés de production qui permettent de produit plus pour moins cher. La technologie révolutionne l’économie et permet d’augmenter la productivité, ce qui accroît encore plus la richesse globale. Vous avez certainement entendu parler des Révolutions Industrielles.

Pour information, voici les 4 révolutions précédentes :

  • 1ère révolution industrielle (1765) : La mécanisation de l’agriculture et la machine à vapeur (chemins de fer)
  • 2ème révolution industrielle (1870) : Electricité, gaz, pétrole -> moteur à combustion, télégraphe, téléphone, automobile, voiture.
  • 3ème révolution industrille (1969) : Energie nucléaire, l’électronique, télécommunication, ordinateurs, expéditions spaciales, biotechnologie, robotique et automatisation
  • Aujourd’hui, nous en sont à la 4ème révolution industrielle (2000) : Internet.

Ave chaque révolution industrielle, l’économie se développe et la productivité augmente, grâce au progrès technique. Le niveau de vie augmente, les gens ont plus d’argent et de pouvoir d’achat, et  le champ de consommation s’élargit au-delà des biens de première nécessité. Les gens dépensent dans les produits de loisirs et investissent.

Les économistes ont remarqué que l’augmentation de la productivité a fortement baissé depuis le début de la 4ème révolution industrielle, comparée aux révolutions précédentes. La productivité augmente toujours, mais moins rapidement qu’avant. Cependant, ils pensent qu’il y a toujours un décalage entre l’émergence des nouvelles technologies et l’explosion de l’augmentation de la productivité. On verra s’ils ont raison, mais il ne fait aucun doute que la productivité augmente quand même chaque année.


4. L’investissement

Enfin, l’augmentation des richesses permet aux individus qui ont plus d’argent que nécessaire pour subvenir à leurs besoins primaires et à leurs envies de consommateurs, d’investir leur épargne dans des entreprises pour les aider à croître et innover. Tous les jours, de l’argent frais est injecté dans les marchés, ce qui le fait croître. Par exemple, quand je reçois mon salaire mensuel, la première chose que je fais c’est d’en investir une partie en bourse. Des millions de personnes font de même, ce qui fait grimper la bourse toujours plus haut.

Par exemple, le 11 Novembre 2020, $44.5 milliards ont été injectés dans les marchés financiers – la plus grosse injection jamais enregistrée. Sur ce montant, 73% ont été injectés dans les marchés américains. Les institutions ont injecté $41 milliards et les particuliers ont injecté $3 milliards.


Quand est-ce que tout cela va s’arrêter ?

Allons-nous arrêter d’innover et de vouloir améliorer la société ?

Personne ne le sait. Mais nous savons que nous sommes dans une longue phase d’innovation depuis le début de l’histoire humaine et la croissance de la population et les nouvelles technologies vont assurer de la croissance économique pour de nombreuses années à venir.

Des exemples de sources d’innovation : L’intelligence artificielle, l’impression 3D, les énergies renouvelables,  les progrès médicaux, les nanotechnologies, la robotique, les technologies blockchain ou encore le développement du transport dans l’espace (qui pourrait mener à la colonisation de l’espace, ce qui va créer de la croissance énorme), en sont quelques exemples.

En 2018, le World Economic Forum estimait que la 4ème révolution industrielle va créer près de 4 mille milliards de dollars de value d’ici 2025.

L’investisseur doit garder une vision à long terme et ne pas perdre de vue que l’espèce humaine se caractérise par une volonté de développer, d’innover et d’améliorer ses conditions de vie.

Ainsi, elle trouvera toujours des sources de croissance.

La seule chose à garder à l’esprit est que les entreprises dominantes d’hier ne seront pas forcément les entreprises dominantes de demain. Chaque époque à ses entreprises emblématiques et l’histoire montre qu’elles ne sont pas éternelles.

Par exemple, la Compagnie des Indes orientales a dominé le commerce international pendant près d’un siècle et a permis à Louis XIV de s’enrichir grâce à la spéculation boursière. Aujourd’hui, elle n’est qu’un lointain souvenir. Plus récemment, Jeff Bezos, le patron d’Amazon et l’homme le plus riche du monde, a déclaré « qu’Amazon n’est pas trop gros pour échouer. En fait, je prédis qu’un jour Amazon échouera. Amazon fera faillite ».

Ces incertitudes à long terme sont la raison pourquoi il est conseillé aux débutants d’investir dans des ETFs qui reproduisent la performance des grandes places boursières. Un ETF est composé des entreprises dominantes du moment, et il est rééquilibré de manière régulière afin d’exclure les entreprises en déclin et d’inclure les entreprises émergeantes qui deviennent dominantes. Ainsi, votre portefeuille contient toujours les entreprises les plus performantes.

Investir en bourse, c’est faire le pari du développement de l’espèce humaine.


MERCI d’avoir lu cet article.

LIKEZ LE si vous l’avez apprécié.
INSCRIVEZ-VOUS à ma newsletter pour recevoir nos actualités.
COMMENTEZ pour démarrer une discussion.


Recevez nos actualités directement dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité


Clause de non-responsabilité : Les articles publiés sur ce blog sont le résultat de mes propres recherches et ne doivent pas être interprétés comme des conseils d’investissement ou des recommandations financières. Faites toujours vos propres recherches avant d’investir dans un actif. Au besoin, consultez un conseiller financier professionnel.

Tim Bandou

Tim Bandou

Un commentaire sur “Voici pourquoi la bourse augmente toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.